Objectifs et enjeux

maison souffrance et travail 78

Malgré un réseau de psychologues professionnels spécialisés constitué avant même l’ouverture de cette consultation spécifique, la prise en charge des consultants était complexe et lente en raison principalement de la lenteur d’intervention des autres spécialistes concernés.

Ce morcellement de la prise en charge a fait émerger l'idée d’un service pluridisciplinaire de la souffrance au travail, qui puisse tenir compte des exigences imposées par leur Ordre à certains professionnels concernés, comme les avocats par exemple. Petit à petit, l’idée a pris corps de construire une Maison « Souffrance et Travail 78 » qui sera la première en son genre.

Le mot de « Maison » correspond bien au concept : les professionnels et intervenants, spécialistes de la souffrance au travail (avocats, médecins, psychologues spécialisés, assistantes sociales), sont réunis dans un même lieu et travaillent ensemble. Cette prise en charge originale des problèmes de la souffrance au travail permet de désamorcer les conflits beaucoup plus tôt, de raccourcir la durée des arrêts maladie, d'améliorer les conditions de la reprise de l’activité professionnelle.

In fine, la Maison « Souffrance et Travail 78 » pourra avoir un impact favorable sur les dossiers, toujours plus nombreux, qui envahissent les bureaux des juges prud’homaux.